Garde d’enfants 

Avocat pour la garde des enfants à Avignon

enfant se chachant derrière un coussin

 

Les difficultés relatives à la fixation du droit de garde des enfants sont nécessairement évoquées dans le cadre de la procédure de divorce.
Au cours du procès, Maître LALESCU-CHANTEAU vous accompagne dans le cadre du contentieux de garde des enfants, relevant de la compétence du juge aux affaires familiales du tribunal de Grande Instance.
Nous préparons en concertation avec vous, l’argumentation et la défense qui seront développées au cours de la plaidoirie devant le juge.
Notre cabinet d’avocat situé à Sorgues entre Avignon, Carpentras et Orange, vous assiste dans vos affaires relatives au droit des personnes et au droit de la famille, notamment en matière de divorce, d’adoption simple ou plénière ou encore de pension alimentaire.

Système de garde alternée

femme et so ébéb dans les bras

 

La résidence des enfants peut être alternée, dans la mesure où ces derniers résident alternativement au domicile de chacun des parents.
Cependant, le système de garde alternée ne peut être valable que si certains critères sont respectés à savoir : le respect des modalités fixées par les parents, la proximité des domiciles des époux de l’école et l’un de l’autre, l’organisation d’un programme qui ne nuit pas à la santé physique et morale des enfants.
Maître LALESCU-CHANTEAU s’engage à veiller au bon déroulement de la procédure de garde d’enfants, en vous présentant des conseils juridiques avisés et en préservant vos intérêts et ceux de vos enfants.

Système de garde exclusive

enfant qui joue avec sa mère

 

 

En cas de séparation ou en cas de divorce, la garde exclusive est un mode d’exercice de l’autorité parentale très répandu, résultant d’un commun accord entre les deux parents ou d’une décision du juge aux affaires familiales.
Le système de garde exclusive consiste à attribuer la garde des enfants à un seul des parents, l’autre parent peut saisir le juge pour bénéficier d’un droit de visite et d’hébergement.
En règle générale et même si les parents s’entendent sur le mode de garde, il revient au JAF de décider du mode de garde, en priorisant l’intérêt des enfants.

Droit de visite et d’hébergement

Le droit de visite et d’hébergement s’adresse au parent qui ne bénéficie pas de la garde des enfants. Il ne peut lui être refusé que pour des motifs graves.
Le parent jouissant du droit de visite et d’hébergement peut recevoir ses enfants chez lui certains week-ends et une partie des vacances scolaires.
Il peut être accordé par le juge aux affaires familiales ou au terme d’un accord entre les deux parents.
Maître LALESCU-CHANTEAU privilégie l’humain et la proximité ; dans ce sens elle met tout en œuvre dans le but de défendre vos intérêts et ceux de vos enfants.